définitions diverses

Une canicule est une vague de chaleur, avec des températures très élevées, de jour et de nuit, pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Les problèmes de canicule sont de plus en plus fréquents. Il fait de plus en plus chaud sur la Terre.

C’est le climat qui se réchauffe de plus en plus, à cause des pollutions, des gaz et fumées qui partent dans l’atmosphère.

Les  navires  humanitaires   sont  des  bateaux   qui   vont   secourir   les  migrants  en  Méditerranée.

A  la  fin  du   lycée,  les  élèves  passent  un  examen  important  :   le  Bac   (Baccalauréat).

Quand  on  a   réussi  le    Bac,   on  peut  s’inscrire  dans  une  université   pour  suivre   les  études  de  son  choix   (mathématiques,   géographie,   psychologie,  etc…).   On  continue  d’apprendre   avant  de  décider  de  son  métier.

On  peut  aussi  essayer  d’entrer  dans  une  « Grande  Ecole »   ou  dans  certaines  facultés  (par  exemple  pour  devenir  médecin,  ou  orthophoniste,   ou  éducateur,  etc…)  en  passant  un  concours.

La dyslexie est un trouble de l’apprentissage de la lecture.

Il atteint 5 à 10 % des enfants. Dans chaque classe, il y a 1 ou 2 enfants dyslexiques. Et de nombreux adultes ont des difficultés pour lire.

Les dyslexiques n’arrivent pas à lire vite et à comprendre les phrases, les textes.

De plus, ils ont souvent des difficultés pour écrire, ils ne parviennent pas à mémoriser les règles d’orthographe.

Les  forêts  primaires  sont  celles  que  les  hommes  n’ont  jamais  coupées.  Elles  sont  très  riches  de  milliers  d’arbres,  plantes,  animaux,  insectes.

Les  déchets,  c’est  tous  les  matériaux  et  les  liquides  que  nous  jetons  car :

  • nous  n’en  avons  pas  besoin
  • c’est  sale
  • c’est  vieux  et  usé
  • ça  nous  encombre

Et  on  met  tout  cela  dans  la  poubelle.

le glyphosate

C’est  un  produit  qui  détruit   les   « mauvaises  herbes »   :   un   herbicide.

Il  est  vendu  et  utilisé  depuis  40  ans  par  des  agriculteurs  et  des  jardiniers.  On  le  trouve  dans  de  nombreux  magasins,  avec  la  marque  « Round Up ».

Il  est  aussi  utilisé   sur  les  routes,  les trottoirs,  les  voies  ferrées,  les  forêts …

Depuis  le  20  mars  2015,  ce  produit  est  classé  comme  cancérigène  probable  :  il  peut   probablement  provoquer  des  cancers.   En  mai  2016,   l’Europe  doit  décider  s’il  faut  l’interdire  ou  non.  L’Organisation  Mondiale  de la  Santé  (l’OMS)  a  dit  finalement  :  « le  glyphosate  n’est  probablement  pas  cancérigène »…

Qui  croire ?

Comme  il  est  très  efficace  et  pas  cher,  de  nombreux  industriels  et  agriculteurs  veulent  pouvoir  l’utiliser.

Les  scientifiques  ne  sont  pas  tous  d’accord.

Pour  les  écologistes,  ce  produit  est dangereux  et  on  le  retrouve  partout,  dans les sols,  les eaux,  les aliments.  Il  ne  faut  plus l’utiliser.  Le glyphosate doit être  interdit afin de préserver  notre santé et  notre environnement.

La France,  la Suède et peut-être  les Pays-Bas et l’Allemagne – ont décidé  de  s’opposer  à  l’autorisation de  ce  produit.

La  commission  Européenne  qui  doit  décider  a  reporté  le  vote.

En  attendant,  de  nombreux  vignerons  ont décidé  de ne plus  l’utiliser.

En France, la ministre de l’Environnement,  Ségolène Royal,   a décidé  d’interdire la vente en libre-service  aux particuliers   d’herbicides   contenant du   glyphosate.

Dans  le  doute,  il  faut  appliquer  le  principe  de  précaution.


Finalement,  début   juin   2016,    la commission européenne    prolonge    l’autorisation d’utilisation     du glyphosate     pour quelques mois.      😦

Nicolas Hulot a démissionné


Nicolas  Hulot  était le ministre de la Transition écologique et solidaire.
Il a démissionné le 28 août.
Pourquoi ?

Cet homme de 63 ans est  célèbre depuis  longtemps.

Il a présenté une émission de télé sur TF1 de 1987 à 1995.
C’était  une  émission  sur les sports  et les aventures  au  bout  du  monde :  Ushuaïa.
Cette émission  a eu  beaucoup  de  succès.

Ensuite  Nicolas  Hulot  s’est intéressé  de plus en plus  à  la nature  et  à  l’environnement.
Il  a  compris   qu’il faut  protéger  la planète,  arrêter  de  polluer.

Il  a créé  la Fondation  pour la Nature  et l’Homme  :  pour  un monde  solidaire  qui respecte la nature  et  le bien-être de  l’Homme  et  pour  la transition  écologique.

La  transition  écologique   ça  veut  dire  cesser  de  polluer  avec  le  pétrole,  le  charbon,  les  produits  chimiques, etc….     pour  respecter  tous  les  êtres  vivants  sur  terre.

Nicolas  Hulot  s’engage  de plus en plus  dans l’écologie  et  conseille  de  nombreux hommes  politiques :

en 2006, il  a demandé  aux candidats  à l’élection présidentielle  de signer  un Pacte écologique :  faire  des   lois  pour  moins  polluer.

en 2011,   après   l’accident nucléaire   au Japon,   il  a  dit  que la France  doit arrêter  de fabriquer  de l’électricité  avec  des centrales  nucléaires.

en 2012,  le président  François Hollande  l’a  nommé  :   « Envoyé spécial  pour la protection de la planète ».   Il  a   alerté  le  public   sur le  changement  climatique  et    les risques   du  réchauffement  du  climat  pour   l’humanité.

en 2015, il  a  aidé   le gouvernement français   à   préparer  la  conférence  sur  le climat   de Paris  (la  Cop 21).
Il a  refusé  plusieurs fois  de  devenir  Ministre  de l’Écologie.

en 2017,  Emmanuel Macron  est élu  président  de la république.

Il  lui demande  de  devenir   Ministre  de  la Transition écologique et solidaire   et Nicolas Hulot  accepte.

Il doit  alors   s’occuper  du climat,  de la pollution de l’air,  de l’énergie,  des transports, et  de  la protection  de la nature.
Il  présente  une loi  pour  que  la France  n’utilise  plus  le charbon,  très polluant,  et  pour interdire  le pétrole  et  le gaz  d’ici 2040.
Il veut  aussi  faire  interdire  un produit  très mauvais  pour la santé,  utilisé dans l’agriculture :  le glyphosate.   Mais  de nombreux  députés  français et  européens ne veulent  pas  voter cette  loi.

Il  ne parvient  pas  à  faire  diminuer  la  fabrication  de  l’énergie  nucléaire.

Le 28 aout 2018,    Nicolas  Hulot  démissionne  de son  poste  de ministre :  il  quitte  le  gouvernement,   car il  a  le sentiment  que  l’écologie  n’est  pas  une  priorité  du président.

Il dit :  » le gouvernement n’est pas à la hauteur des enjeux écologiques,  je  ne  veux  plus me mentir ».

Il n’a  pas pu  faire avancer  ses dossiers :   l’interdiction des pesticides dangereux,  la protection de la nature,  la  lutte  contre  réchauffement climatique.

Il dit   qu’il faut  changer  de modèle  de société  pour protéger  la planète,  le climat,  et toute  la vie  sur Terre.

Un  nouveau  Ministre  de l’Ecologie  a  été  nommé  : François  de Rugy.

marche pour le climat

Ce  samedi  8  septembre 2018  est  la journée  mondiale  d’action  pour  le  climat.

 Des  manifestations  sont  organisées   dans plusieurs villes   du monde  entier.
 Il fait  de plus  en  plus  chaud  sur  terre  et  dans  les  océans.   C’est  le  réchauffement  climatique.
A  cause  des  gaz  à  effet  de  serre,   ce  sont  des  gaz  polluants    produits  par  le  pétrole,  le  charbon.
Les  hommes  utilisent  de plus  en  plus  de  pétrole  et  d’électricité  pour  vivre  :
  •  pour  les  déplacements,   plus  loin  et  plus  vite  (avions,  voitures,…)
  •  pour  les  transports  de  marchandises   (cargots,…)
  • pour  fabriquer  du  plastique
  • pour   fabriquer  des  produits  chimiques
  • pour  le  chauffage  et  la  climatisation

La  terre  se  réchauffe.    Il  y  a  de  plus  en  plus  de  canicules.    Il  a  fait  très  chaud  cet  été.

Cela  provoque  :

  • des  sécheresses
  • des  phénomènes  climatiques  :  tempêtes,  cyclones,  inondations,  etc…
  • des  migrations  :  des  personnes  qui  se  déplacent  dans  le  monde

De  nombreuses  personnes   demandent  à  changer  la   société  pour   lutter  contre  le  changement  climatique  :

  • moins  polluer
  • moins  consommer
  • cultiver  des  produits  bio
  • se  déplacer  à  pied,  en  vélo,  en  train

Tout  le  monde  doit  faire  des  efforts.

Les  gouvernements  doivent  faire  des  lois  pour  protéger  le  climat  et  l’environnement.

Dans  plus de 90 pays,  des  citoyens  marchent   samedi  8  septembre   pour  exiger   des gouvernements   qu’ils  agissent   pour   la survie  de la planète.

Les coquelicots

Les coquelicots  sont  des  fleurs  très rouges  que  l’on  voit  dans les champs  au  printemps  et  en  été.

Le  coquelicot  se  nomme  aussi  « pavot  des champs ».

Quand  il pousse,  il  se  forme  un  bouton  qui  va  s’ouvrir  pour  libérer  la  fleur.

Ensuite  la  fleur  se  fane,  il  reste  une  capsule  qui  contient  les  graines.

Les  graines  vont  retomber  sur  le  sol  et  germer  l’année  suivante.


Un  tableau  célèbre  a été  peint  par  Claude  Monet  en 1873.

On  peut le voir  au  musée  d’Orsay  à Paris.

Il  y  en  avait  beaucoup  autrefois,   ils  ont  diminué  à  cause  des  produits  chimiques  employés  dans  l’agriculture.


Le  12  septembre,  des  journalistes  et  des  écologistes  ont  lancé  un  appel  pour  interdire  les  pesticides  chimiques.

« Nous  voulons  des  coquelicots« 

Il  y  a  un  texte  avec  une  pétition  à  signer

Voici le  texte  plus  facile  à  lire :

Les pesticides  sont  des poisons  qui  détruisent  tout ce qui est  vivant.

Ils  sont  dans  l’eau  de  pluie,  dans  la  rosée  du matin,   dans  les  fleurs,  dans  le  ventre  des   abeilles.

On  en trouve  partout,  dans  le  lait  des  mères,   dans  le  corps  des  bébés,  les  nids  des  oiseaux,   dans  les  fruits,  partout.

Les  pesticides  sont  dangereux  pour  la santé.

Ils provoquent des cancers, des maladies  graves, des troubles  et  des malformations  chez les enfants.

Mais  dans  notre  société,  on  veut  toujours  produire  plus.

Quand  un  pesticide  est  interdit,  d’autres  sont  fabriqués.

Notre  pays  a  changé.  La nature  est  abimée.

De  nombreux  oiseaux  et  insectes  ont  disparu.

On  ne voit   presque  plus  de  grenouilles  ni  de  sauterelles.

Les  fleurs  sauvages  deviennent  rares.

Le  monde  est  moins  beau  à  cause  des  produits  chimiques.

Rendez  –  nous   les coquelicots !

Rendez  – nous  la beauté du monde !

Non, nous  ne voulons plus  de  produits  dangereux   dans  la nature  et  dans  nos assiettes.

Nous   voulons  que  le gouvernement  interdise  les  pesticides   chimiques.

Assez  de  discours,  des  actes.

Trier les déchets

Les  déchets,  c’est  tous  les  matériaux  et  les  liquides  que  nous  jetons  car :

  • nous  n’en  avons  pas  besoin
  • c’est  sale
  • c’est  vieux  et  usé
  • ça  nous  encombre

Et  on  met  tout  cela  dans  la  poubelle.

Le  problème  c’est  que  c’est  très  polluant.  La  nature,  les  rivières,  les  océans,  sont  envahis  de  plastiques,  bouteilles,  métaux,  ou  produits  chimiques.

Certains  plastiques  que  l’on  a  jetés resteront  présents  dans  la  nature  pendant  1000 ans !

Pourtant,  beaucoup  de  déchets  peuvent  être  réutilisés,  ou  recyclés.   Nous  devons  donc  faire  attention  en  jetant  et  trier  nos  déchets.

De  plus,  fabriquer  de  nouveaux  objets  est  aussi  polluant,  car  il  faut  beaucoup  de  « matière  première »  :   le  plastique  est  fabriqué  dans  des  usines  chimiques,  les  métaux  sont  extraits  de  mines  qui  détruisent  des  zones  naturelles,  le  bois  est  pris  dans  les  forêts.

Que  faire  ?

  • Garder  ses  objets,  vêtements,  vaisselle,  meubles,  téléphones,  ordinateurs,  voiture, etc….  même  s’ils  ne  sont  plus  neufs
  • Acheter  des  affaires  d’occasion
  • Échanger,  prêter,  partager  les  objets

Et  trier  ce  que  l’on  jette :

Les  déchets  verts  :  les  épluchures,  les  feuilles  mortes,  tout  le  végétal   peut  devenir  du  compost,  très  utile  dans  les  jardins  et  pour  les  cultures.

Le  verre,  le  papier,  les  vêtements,  certains  plastiques,   les  objets  électriques,  sont  récupérés  et  réutilisés  pour  faire  de  nouveaux  objets.

Dans  certaines  villes,  on  a  deux   ou  trois  poubelles  chez  soi.   Il  faut  bien  respecter  les  règles  de  tri.

On  peut  trouver  dans  la  rue  des  Recup’Verre,

des  Recup’Papier.

On  rapporte  les  vieux  médicaments  à  la  pharmacie.

On  donne  les  vêtements  que  l’on  ne  met  plus  à  une  association  (Emmaüs, Secours Populaire,…),  ou  on  les  porte  dans  un  dépôt  Relai.

Certaines  communes  ont  des  déchetteries  pour  les gros  déchets  (appareils,  meubles,  déchets  de  travaux).

LA SNCF

La  Société  Nationale des Chemins de fer Français  (S. N. C. F.)  a  été  créée  en  1937.

C’est  l’entreprise  qui  exploite  les  trains  français,  pour  transporter  les  voyageurs  et  les  marchandises.

La  SNCF  vient  de  fêter  ses  80 ans.

Tous  les  jours,  plus de  15 000  trains  circulent  en France,  avec  5  millions  de  voyageurs.

Il y a  30 000 km  de  voies  ferrées,  dont  plus  de  2000 km  pour  la  grande  vitesse  :  les TGV.

Les  ouvriers  et  employés  de  la  SNCF  sont  les  cheminots.  Il y a  de nombreux  métiers  à la SNCF  :  conducteurs,  contrôleurs,  mécaniciens,   chef  de train,  aiguilleur,  chef  de gare,  etc…

Les  cheminots  sont  des  fonctionnaires,  avec  un  emploi  à  vie,  comme  dans  les  autres  entreprises  publiques  (écoles,  hôpitaux,  police, …).  Ils  peuvent  prendre le  train  gratuitement,  ils  peuvent  partir  à la retraite  plus  tôt  (55 ans).

Mais  cette  grande  entreprise  est  endettée.

Tout  le  monde  dit  qu’il  faut sauver  les  trains.

Le  gouvernement  et  les  syndicats  de cheminots  ne  sont  pas  d’accord  sur  la  façon  de  sauver  la  SNCF.

Le président de la République Emmanuel Macron  a  dit  :  «Il  faut  changer  le statut  des cheminots.»  pour  dépenser  moins  d’argent.

Les  cheminots  vont  faire  une  grève  car  ils  veulent  garder  leur  statut.  Ils  demandent  que  l’État  renforce  les  transports  en  train.  C’est  le moyen  de transport  le  moins  polluant,  et  c’est  moins  dangereux  que  le bus , la voiture,  les  camions.

Autrefois,  il  y  avait  des  lignes  de  chemin  de  fer  partout.  Maintenant  il  y  en  a  beaucoup  moins.

Les  trains  de  nuit  ont  été  supprimés,   c’est dommage.

Les personnes transgenres

A la naissance,  si  le bébé  a  un  pénis,  on dit que  c’est un garçon,  et  qu’il  deviendra un  homme.

Si  le  bébé  a  une  vulve,  on dit  que  c’est une fille,  qu’elle  deviendra  une  femme.

Mais  il  arrive  que  l’enfant,  en  grandissant,  se  sente  différent  :

il  a  un  corps  de  fille et  il  se  rend  compte  qu’il  est  un  garçon.  Ou  à  l’inverse,  elle  a  un  corps  de  garçon  et  se  rend  compte  qu’elle  est  une  fille.  Il  arrive  qu’une  personne  ne  se sente  ni  garçon,  ni  fille,  ou  les  deux.

C’est  une  personne  transgenre.  C’est  rare  et  c’est  difficile  à  comprendre  pour  les  autres,  pour  leur  famille.

Une personne transgenre  ne se reconnaît  pas  dans  le  genre  « femme »  ou  « homme »   qu’on  lui  a donné  à  sa naissance.

Pour  les  personnes  transgenres,  c’est  une  souffrance  de  ne  pas  être  reconnues  par  leur  entourage  pour  ce  qu’elles  sont.  Leur  corps  n’est  pas  adapté  à  leur  identité.

Ce  n’est  pas  une  maladie,  et  ce  n’est  pas  une  mode.   De plus  en plus  de  personnes  disent   être transgenres,    parce  que  la parole  se libère  dans  notre  société.

En  grandissant,   elles   décident   parfois   de  l’annoncer  à leur entourage  et  de  faire  des   changements physiques,  à l’aide  de la médecine,    pour  se sentir mieux   dans leur identité.

Souvent,  la  personne   transgenre  change   de  prénom   :   par exemple,   Nicolas   devient  Stéphanie,   Catherine  devient   Killian.

Elle peut  demander  au  médecin  psychiatre  la  possibilité  de  prendre  des  hormones,   et  subir  des  opérations  chirurgicales.

  • Une  femme  transgenre  qui  avait  un  corps  de  garçon   aura  moins  de  poils,  moins  de  muscles,  elle  aura  des  seins,   elle  peut  faire  une  opération  pour  enlever  son  sexe  d’homme.
  • Un  homme  transgenre  qui  avait  un  corps  de  fille  aura  plus  de  poils,  plus  de  muscles,  la  voix  plus  grave.  Il  peut  faire  une  opération  pour  enlever  les  seins, transformer son sexe.

On  peut  demander  un  changement  officiel  d’état  civil,   pour  avoir  une  carte  d’identité   avec  le  sexe  qui  convient.

Ces personnes sont  souvent  moquées,  discriminées.   Dans  beaucoup  de  pays,  elles  n’ont  pas  le  droit  de  changer  d’identité.  On parle de  transphobie.  Des  personnes  trans  se  font  licencier,  ou  ne  peuvent  pas  trouver  de  travail.   Souvent,  elles  sont  rejetées  par  leur  famille,  insultées  dans  la  rue  ou  sur  les  réseaux  sociaux.

En France,  depuis  novembre  2016,  la  loi  dit :

  •  Toute personne  peut demander  à changer  de  prénom.

Le changement de prénom  se fait  à la mairie.

  • Toute personne  peut  demander  à  changer  son  sexe  à  l’Etat civil  (pour  ses  papiers).

Le changement  de  sexe  se  fait  au  Tribunal.

La  transphobie  est  interdite  par  la  loi  et  doit  être  punie.

Les  personnes  transgenres    demandent  à  être  plus  libres,  plus  autonomes :

  •  pouvoir  prendre  un  traitement  hormonal  plus  rapidement,
  • pouvoir  changer  de  sexe  à  l’Etat Civil  sans  l’avis  d’un  juge.

Il  est  important  de   comprendre  et  accepter   les  personnes  transgenres,   elles  ne  choisissent  pas  leur  situation,   elles  souhaitent   vivre  et  travailler   comme  tout  le monde.

Dépistage du cancer colorectal

Madame,
Vous avez entre 50 ans et 74 ans.
Vous êtes concernée par le dépistage du cancer colorectal.
Le cancer est une maladie grave.
Le cancer se développe dans notre corps.
Plus le cancer grossit, plus il est dangereux.
Parfois, on peut avoir un cancer et quand même se sentir en pleine forme.
C’est pour cela que c’est important de faire un dépistage.
Le dépistage sert à trouver un cancer s’il existe et qu’il est encore petit.
Et quand un cancer est encore petit
il est plus facile à soigner.
Faire le dépistage peut vous sauver la vie.
Le dépistage est gratuit et c’est facile à faire.
La prochaine fois que vous allez chez votre médecin, montrez-lui la lettre d’invitation au dépistage.
Votre médecin pourra vous donner le test.
Même si vous n’avez pas la lettre, parlez-en à votre médecin :
il pourra vous donner le test.
Vous ferez le test tranquillement chez vous.
Il faudra mettre un peu de selles (caca) sur une tige et mettre la tige dans un tube.
Très important
Quand vous faites le test pensez bien à écrire la date du jour
– sur la fiche d’identification
– et sur la petite étiquette qui est sur la lettre.
puis collez cette petite étiquette sur le tube.
Quand le test est fait, vous l’envoyez par la poste dans l’enveloppe bleue qui a un T.
Vous recevrez vos résultats par la poste.

Dépistage cancer du sein

Madame,
Vous avez entre 50 ans et 74 ans.
Vous êtes concernée par le dépistage du cancer du sein.
Le cancer est une maladie grave.
Le cancer se développe dans notre corps.
Plus le cancer grossit, plus il est dangereux.
Parfois, on peut avoir un cancer et quand même se sentir en pleine forme.
C’est pour cela que c’est important de faire un dépistage.
Le dépistage sert à trouver un cancer s’il existe et qu’il est encore petit.
Et quand un cancer est encore petit il est plus facile à soigner.
Faire le dépistage peut vous sauver la vie.
Le dépistage se fait à l’aide de la mammographie.
La mammographie est une radio des seins.
La radio des seins sert à voir si vous avez un cancer dans le sein.
Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un radiologue
pour faire une mammographie.
Le dépistage est gratuit.
Le jour du rendez-vous pensez bien à apporter votre carte vitale vos anciennes radios des seins et la lettre d’invitation au dépistage.
Vous recevrez vos résultats par la poste.