Les coquelicots

Les coquelicots  sont  des  fleurs  très rouges  que  l’on  voit  dans les champs  au  printemps  et  en  été.

Le  coquelicot  se  nomme  aussi  « pavot  des champs ».

Quand  il pousse,  il  se  forme  un  bouton  qui  va  s’ouvrir  pour  libérer  la  fleur.

Ensuite  la  fleur  se  fane,  il  reste  une  capsule  qui  contient  les  graines.

Les  graines  vont  retomber  sur  le  sol  et  germer  l’année  suivante.


Un  tableau  célèbre  a été  peint  par  Claude  Monet  en 1873.

On  peut le voir  au  musée  d’Orsay  à Paris.

Il  y  en  avait  beaucoup  autrefois,   ils  ont  diminué  à  cause  des  produits  chimiques  employés  dans  l’agriculture.


Le  12  septembre,  des  journalistes  et  des  écologistes  ont  lancé  un  appel  pour  interdire  les  pesticides  chimiques.

« Nous  voulons  des  coquelicots« 

Il  y  a  un  texte  avec  une  pétition  à  signer

Voici le  texte  plus  facile  à  lire :

Les pesticides  sont  des poisons  qui  détruisent  tout ce qui est  vivant.

Ils  sont  dans  l’eau  de  pluie,  dans  la  rosée  du matin,   dans  les  fleurs,  dans  le  ventre  des   abeilles.

On  en trouve  partout,  dans  le  lait  des  mères,   dans  le  corps  des  bébés,  les  nids  des  oiseaux,   dans  les  fruits,  partout.

Les  pesticides  sont  dangereux  pour  la santé.

Ils provoquent des cancers, des maladies  graves, des troubles  et  des malformations  chez les enfants.

Mais  dans  notre  société,  on  veut  toujours  produire  plus.

Quand  un  pesticide  est  interdit,  d’autres  sont  fabriqués.

Notre  pays  a  changé.  La nature  est  abimée.

De  nombreux  oiseaux  et  insectes  ont  disparu.

On  ne voit   presque  plus  de  grenouilles  ni  de  sauterelles.

Les  fleurs  sauvages  deviennent  rares.

Le  monde  est  moins  beau  à  cause  des  produits  chimiques.

Rendez  –  nous   les coquelicots !

Rendez  – nous  la beauté du monde !

Non, nous  ne voulons plus  de  produits  dangereux   dans  la nature  et  dans  nos assiettes.

Nous   voulons  que  le gouvernement  interdise  les  pesticides   chimiques.

Assez  de  discours,  des  actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × deux =