Notre Dame des Landes

C’est une commune près de Nantes, avec un projet d’aéroport depuis 40 ans.
Département Loire-Atlantique ( 44 )

En 2008, l’Etat décide de construire cet aéroport, malgré l’opposition d’ élus, de citoyens, d’agriculteurs, des associations de défense de l’environnement.
Les opposants ne veulent pas qu’un nouvel aéroport soit construit sur une zone agricole humide. Cet aéroport couterait très cher et serait inutile, il y a déjà un grand aéroport à Nantes.
De plus, pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution, il vaut mieux réduire les transports aériens.
Une association d’opposants est créée : ACIPA , voir https://www.acipa-ndl.fr/
soutenue par des partis politiques : EELV, Modem, Parti de Gauche.
Depuis 2009, des personnes sont venues habiter sur la zone du projet. Ils l’ont appelée Zone A Défendre ( ZAD ). Ces habitants sont des « Zadistes ».
Malgré ces oppositions, et toutes les manifestations, le gouvernement veut le construire.
Après un referendum dans le département (55 % pour l’aéroport) l’État a annoncé l’évacuation des lieux et le début des travaux.
Samedi 8 octobre, une grande manifestation a lieu, avec 40 000 personnes venues dire « NON » à cet aéroport.
Près de Nantes, ce projet d’aéroport était contesté depuis 40 ans.
Il y a eu de nombreuses études, de nombreuses manifestations.
Depuis quelques années, des gens sont venus s’installer pour vivre sur la zone où devait se construire l’aéroport.
On a appelé cette zone : Zone A Défendre = Z.A.D, on a appelé les personnes venues habiter dans cette zone : des zadistes.
Le 17 janvier 2018, le premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé que l’Etat abandonne le projet : l’aéroport ne sera pas construit.
A Nantes, de nombreuses personnes ne sont pas contentes, car cet aéroport devait remplacer celui de Nantes. Les habitants sont très gênés par le bruit des avions.
Par contre, la majorité des Français sont contents. L’aéroport devait être construit à la campagne, dans la nature, sur des terres agricoles. Des paysans perdaient leurs champs, des plantes et des animaux auraient été détruits.
De plus, les écologistes disent que le transport par avion est très polluant. Il faut le réduire, il ne faut pas construire de nouveaux aéroports.
Maintenant, le gouvernement demande aux Zadistes de partir. Mais les Zadistes ont construit des maisons, cultivé les terres, ils veulent rester. Il faut que tout le monde discute, et que les élus et les associations se mettent d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq − 3 =